Les ambulants

 

LA POSTE FERROVIAIRE


I) Historique.
Au XIXe siècle le courrier était transporté par malle-poste. L'apparition du chemin de fer va révolutionner le transport du courrier. Dès la mise en place des premières lignes de chemin de fer, un espace est laissé libre pour le transport du courrier. En 1842, un inspecteur des postes alsacien, François Donat Blumstein, élabore le projet de transporter mais aussi de trier du courrier dans un wagon de chemin de fer spécialement équipé.
En 1845, le premier bureau postal ambulant français est crée sur la ligne Paris à Rouen.
De 1845 à 1960, les bureaux ambulants connurent une extension progressive qui allait de pair avec le réseau ferroviaire. Vers 1960, le développement du transport aérien fut un premier " coup d'arrêt " porté aux services ambulants. Aujourd'hui, les ambulants ont disparu, supplantés par l'aéropostale et le T.G.V.
II) Fonctionnement des services ambulants.
Le bureau ambulant était un atelier de tri qui fonctionnait dans un ou plusieurs wagons-poste (poste-atelier). Son rôle principal était le tri et le transport du courrier à destination des différentes stations de sa ligne.
Il existait des trains composés uniquement de véhicules postaux, les Trains Poste Autonomes (T.P.A.) et des wagons-poste incorporés dans des trains de voyageurs.
IIII) Personnel et matériel postal.
- Le personnel affecté sur un service ambulant portait le nom de brigade, celle-ci était composée d'une quinzaine de personnes dirigée par un chef de brigade : le " pacha ".
Chaque brigade était identifiée par une lettre A, B, C, D, E, F, G ou H. La même brigade partait de sa tête de ligne tous les 4 jours. Un service à quatre brigades travaillait 2 nuits de suite, une pour l'aller, une pour le retour puis avait droit à deux jours de repos.
- Les bureaux ambulants utilisaient du matériel postal pour travailler (crochets de sac, casiers de tri, griffes, timbres à date...).
Tous les wagons poste étaient dotés d'une boîte aux lettres dans laquelle on pouvait déposer du courrier jusqu'au départ du train.
IV) La disparition des ambulants postaux.
Depuis fin 1995, le dernier train poste (Le T.P.A. Breton) est à quai. Les ambulants, que l'on appelait les Seigneurs de la poste, ont été reclassés dans différents services : c'est la fin de 150 ans d'histoire postale ferroviaire.
Ils sont nés du progrès et sont morts par lui.

Adieu les Seigneurs de la poste.

Vidéo sur le métier d'ambulant ici Paris à Brive brigade C.

 

 

Un grand merci à la famille de René Le Lain (agent sur l'ambulant Paris à Vannes B jusqu'à sa suppression le 24 septembre 1989 puis sur le Paris à Rennes C jusqu'au 22 décembre 1995) décédé le 2 février 2018.
Sa famille nous a offert des objets et des photos ainsi que de la documentation sur les ambulants.

  

René Le Lain  triant tout au fond à gauche. Brigade du Paris à Vannes B en juillet 1989

  

René Le Lain (en salopette bleue) sur un wagon poste de 26.40 mètres de sa brigade du Paris à Vannes B en juillet 1989. 

  

 Deux photos de la brigade C du Paris à Rennes en  juin 1990.
Brigade de René Le Lain  de fin septembre 1989 au 22 décembre 1995 .

Cliquez sur les photos pour les agrandir